Les Quatre Fleuves par Fred Vargas

Les Quatre Fleuves

Titre de livre: Les Quatre Fleuves

Éditeur: Viviane Hamy

ISBN: 2878581342

Auteur: Fred Vargas


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Les Quatre Fleuves.pdf - 31,918 KB/Sec

Mirror [#1]: Les Quatre Fleuves.pdf - 43,648 KB/Sec

Mirror [#2]: Les Quatre Fleuves.pdf - 36,350 KB/Sec

Fred Vargas avec Les Quatre Fleuves

C'est le livre d'une rencontre entre deux univers : le roman et la bande dessinée. Entre deux auteurs, surtout. D'un côté, Fred Vargas, une femme qui écrit des polars. De l'autre, Edmond Baudoin, un créateur de bandes dessinées résolument à part. Fred Vargas lui a écrit un scénario. Baudoin l'a mis en images. Avec son trait si léger, qui sait capter comme personne l'âme de ses personnages et la faire passer à travers un regard. Parfois, il s'est contenté d'illustrer le texte. Sur d'autres pages, c'est le dessin qui emporte le regard, tandis que les mots, calligraphiés, se font oublier avec modestie... Et l'histoire ? Pour simplifier, c'est un polar. Avec tous ses ingrédients : meurtre, enquête, suspect inquiétant. Un commissaire, aussi : le fameux Adamsberg, tout droit sorti des bouquins de Vargas. Mais c'est surtout un récit d'humanité, peuplé de personnages accrochés à leur différence. Une différence qui peut prendre la forme d'une sculpture du Bernin, reconstruite avec des capsules et des canettes de bière... --Gilbert Jacques

Livres connexes

C'est le livre d'une rencontre entre deux univers : le roman et la bande dessinée. Entre deux auteurs, surtout. D'un côté, Fred Vargas, une femme qui écrit des polars. De l'autre, Edmond Baudoin, un créateur de bandes dessinées résolument à part. Fred Vargas lui a écrit un scénario. Baudoin l'a mis en images. Avec son trait si léger, qui sait capter comme personne l'âme de ses personnages et la faire passer à travers un regard. Parfois, il s'est contenté d'illustrer le texte. Sur d'autres pages, c'est le dessin qui emporte le regard, tandis que les mots, calligraphiés, se font oublier avec modestie... Et l'histoire ? Pour simplifier, c'est un polar. Avec tous ses ingrédients : meurtre, enquête, suspect inquiétant. Un commissaire, aussi : le fameux Adamsberg, tout droit sorti des bouquins de Vargas. Mais c'est surtout un récit d'humanité, peuplé de personnages accrochés à leur différence. Une différence qui peut prendre la forme d'une sculpture du Bernin, reconstruite avec des capsules et des canettes de bière... --Gilbert JacquesC'est le livre d'une rencontre entre deux univers : le roman et la bande dessinée. Entre deux auteurs, surtout. D'un côté, Fred Vargas, une femme qui écrit des polars. De l'autre, Edmond Baudoin, un créateur de bandes dessinées résolument à part. Fred Vargas lui a écrit un scénario. Baudoin l'a mis en images. Avec son trait si léger, qui sait capter comme personne l'âme de ses personnages et la faire passer à travers un regard. Parfois, il s'est contenté d'illustrer le texte. Sur d'autres pages, c'est le dessin qui emporte le regard, tandis que les mots, calligraphiés, se font oublier avec modestie... Et l'histoire ? Pour simplifier, c'est un polar. Avec tous ses ingrédients : meurtre, enquête, suspect inquiétant. Un commissaire, aussi : le fameux Adamsberg, tout droit sorti des bouquins de Vargas. Mais c'est surtout un récit d'humanité, peuplé de personnages accrochés à leur différence. Une différence qui peut prendre la forme d'une sculpture du Bernin, reconstruite avec des capsules et des canettes de bière... --Gilbert Jacques